• Quelques fleurs...

    Des tulipes Rembrand et d'autres..

    Je n'ai pas trop d'idées en ce moment, alors je vous mets des fleurs de mon jardin..Nous avons du beau temps et de la pluie par intermittence, alors ça pousse!

     

    Quelques fleurs...

     

    Des Scilles bleues.

     

     

    Quelques fleurs...

    Des narcisses Poetaz.

     

    Quelques fleurs...

    Des arums qui poussent un peu partout.

     

    Quelques fleurs...

    La première rose eclose - Gertrude Jekyll.

    Bon week end à tous.

     

     


    10 commentaires
  •  

     

    Je viens de relire ce roman de Françoise Bourdin, retrouvé dans ma bibliothèque. Confinement oblige, je passe beaucoup de temps à lire!

     

    Résumé : Après un divorce catastrophique, Loïc rentre au pays, dans sa famille bretonne. Là ce sont plutôt les travaux forcés dans la ferme tenue par son père et ses frères et soeur...lui qui a quitté la ferme après des études brillantes de biologie. C'est un chercheur reconnu.

     

    Il doit se plier aux lois imposés par Arthus, le chef de famille autoritaire qui ne l'aime pas...Mais, quoi qu'il fasse ou dise, Loïc lit sans les yeux de son père le dégoût qu'il lui inspire. Sans le savoir, il récolte les fruits amers d'un passé douloureux...

    L'espoir renaît lorsqu'il rencontre Sabine, une ravissante jeune femme flic. Loïc parviendra t-il à lever le mystère qui entoure cette rancoeur de son père? Dans cette nouvelle saga familiale, Françoise Bourdin évoque avec justesse la complexité des liens familiaux..

     

    A lire et relire.

    Bon week end  de confinement à vous tous...

     

    Un roman de Françoise Bourdin (2).





    7 commentaires
  • xx

     

     

    Avec le confinement je redécouvre certains livres de ma bibliothèque. Bien obligée si je ne veux pas périr d'ennui!

     

    Je viens de relire ce roman policier de PD. James " La proie pour l'ombre". Un étrange roman assez captivant qui se passe à Cambridge.

    Résumé : Cordélia Gray n'a pas froid aux yeux... c'est une qualité utile quand on exerce le métier de détective privé. Lorsque sir Ronald Callender l'engage pour enquêter sur le suicide de son fils Mark, elle se met bravement à l'ouvrage et débarque à Cambridge , ville universitaire, par un beau matin d'été. Promenades sur la Cam, parties échevelées, étudiants enjôleurs, et professeurs au charme  discret.

     

     

    Pour peu, Cordélia se laisserait envahir par la douceur des choses. Mais ce qu'elle découvre n'a rien d'aimable : la haine de la classe, la médiocrité et le sadisme rongent cette société en décomposition. Est-ce un suicide ou  Mark a t-il été froidement éliminé? La menace est toujours là, comme une présence dans l'ombre, prête à surgir si on approche de trop prêt. Et c'est exactement ce que Cordélia a l'intention de découvrir.

     

    Assez captivant, j'ai lu ce livre d'une traite...et j'oublie ainsi le confinement...

     

    Bon week end pascal à tous et courage, nous finirons bien par vaincre ce virus et retrouver notre liberté.

     

     

     

     

     

     


    4 commentaires
  •  

     

    Je viens de relire ce roman de Françoise Bourdin - La maison des Aravis .

    Résumé : c'est une maison isolée aux murs épais comme il s'en trouve dans ces villages reculés de Haute Savoie...Quelques cartes de voeux envoyées à sa vieille tante ont valu à Bénédicte Ferrière d'hériter de la maison. Mais en véritable parisienne, elle n'a aucune intention de venir y habiter.

    Or Clémént, son mari au chômage de puis son licenciement rêve d'une nouvelle vie. Elle accepte donc un nouveau départ. Sans se douter qu'en se déracinant ils s'exposent à bien plus qu'un déménagement.

    Bénédicte devra faire des efforts d'adaptation et se trouver une vocation de vétérinaire en milieu rural, pas facile pour elle. la vie sociale se fera plus intense que prévu et donner l'occasion à Bénédicte de retrouver une connaissance de sa vieille tante...

     

    Rapprochement avec le passé, éloignement du mari, usure du couple, Bénédicte va connaitre des moment intenses mais pas toujours faciles.

    Bonne semaine de confinement à vous tous..

     





    9 commentaires
  •  

    Je viens de voir à la Tv le film "Au bout des doigts" réalisé par Ludovic Bernard avec Jules Benchetrit ( le fils de Marie Trintignant - il avait cinq ans quand sa mère est morte) Lambert Wilson et Christine Scott Thomas.

     

     

    La musique est le secret de Mathieu Malinski, un sujet dont il n’ose pas parler dans sa banlieue où il traîne avec ses potes. Alors qu’un des petits cambriolages qu’il fait avec ces derniers le mène aux portes de la prison, Pierre Geitner, directeur du Conservatoire National Supérieur de Musique l’en sort en échange d’heures d’intérêt général.

    Mais Pierre a une toute autre idée en tête… Il a décelé en Mathieu un futur très grand pianiste qu’il inscrit au concours national de piano. Mathieu entre dans un nouveau monde dont il ignore les codes, suit les cours de l’intransigeante « Comtesse » et rencontre Anna dont il tombe amoureux. Pour réussir ce concours pour lequel tous jouent leur destin, Mathieu, Pierre et la Comtesse devront apprendre à dépasser leurs préjugés…

     

    La musique du film est superbe dont le concerto N°2 pour piano de Rachmaninov.

    Bon week end à tous.

     

     

     


    7 commentaires