•  

     

    Sare est une commune française située dans le département des Pyrénées-Atlantiques en  région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, à la frontière avec l'Espagne. Elle est adossée à la chaîne pyrénéenne, qui forme autour du bassin occupé par le bourg un cirque ouvert vers l'est et le nord.

    La commune recèle un habitat ancien, dont certaines, parmi les 283 maisons recensées à la fin du xxe siècle, datent partiellement du xve siècle. L'architecture traditionnelle de ces édifices, leur décoration extérieure et leur orientation définissent l'archétype de la maison labourdine rurale tel qu'il existe dans l'imagerie populaire sous le vocable de « maison basque ».

     

     

    La maison d' Ihalare.

     

    Sare possède un patrimoine naturel sauvage ou semi-sauvage, encadré par des zones naturelles d'intérêt écologique, faunistique et floristique, ou protégé par des réglementations nationales ou régionales.

     

    La mairie.

     

     

    La localité a accueilli des personnalités marquantes, soit issues du village, soit telles qu'Axular, considéré comme le premier prosateur de langue basque, ou bien Napoléon IIIou Édouard VII, attirés par les paysages et les grottes, ou par les démonstrations de pelote basque. La localité, qui a fait l'objet d'une étude approfondie de la part de José Miguel de Barandiarán, a, sous le nom d'Etchezar, également servi de modèle à Pierre Loti, pour figurer le village de Ramuntcho.

     

    Le Zuhalmendi au nord ouest.

     

     

     

    Pour en savoir plus, allez ICI 

    Bonne fin de semaine mes ami(e)s,

     

     

     


    11 commentaires
  •  

     

    C'est une tradition chrétienne.

    Les santons sont des figurines de taille variable utilisées pour reconstruire de manière réaliste le scène de la Nativité.

    Si d'autres personnages figurent  dans la plupart des crèches provençales, par exemple des bergers et des bergères, ils s'inscrivent toutefois dans la tradition chrétienne. En effet ils incarnent les habitants du village se rendant à l'étable dans laquelle est né le Petit Jésus.

     

     

     

     

    Sont toujours présents autour du petit jésus,  Marie , Joseph, l'âne et le boeuf, les bergers et leurs moutons. D'autres personnages sont plus nombreux et diversifiés : les fameux Rois Mages ainsi que les habitants du village, meunier, paysan, bûcheron....et même on a vu des figurines à l'effigie de célébrités comme Raimu, Fernadel ou Georges Brassens. 

     

     

     

     

     

    C'est à la ville de Marseille que l'on attribue la paternité de l'artisanat santonnier. Certes les origines de cette tradition remontent à l'Italie du XII ème siècle. Mais les premières crèches auraient été introduites à Marseille avant de se répandre dans toute la Provence.

     

     

     

    Certains artisans sont santonniers de père en fils. Mais cela ne signifie pas que ce métier n'est pas accessible à d'autres personnes. L'école de céramique de Provence qui se trouve à Aubagne perpétue la tradition et transmet ce savoir.

     

     Pour en savoir plus allez ICI

    Bonne semaine à tous.

     

    Les santons de Provence.

     

     


    20 commentaires
  •  

     

     

    Soorts-Hossegor est une station balnéaire de la Côte d'Argent située en Maremne, entre la forêt des Landeset l'océan Atlantique, dans lequel se jettent le cours du Bourret et du Boudigau, vestige de l'ancien cours de l'Adour. Elle est limitrophe des communes de Seignosse et de Capbreton, avec qui elle partage le port du Bourret (mais pas administrativement).

     

     

    La station balnéaire d'Hossegor est lancée au début du xxe siècle, entre la bourgeoise et bordelaise Ville d'Hiver d'Arcachon au nord et l'aristocratique et internationale Biarritz au sud. Elle attire à ses débuts, quelques années avant l'instauration des congés payés en France, une clientèle aisée, principalement issue du monde littéraire et intellectuel parisien.

     

     

     L'un des premiers à en faire son lieu de villégiature est l'écrivain  JH.Rosny en 1903 suivi de Paul Marguerite en 1909. Puis d'autres personnalités comme Maxime Leroy, Pierre Benoit, ..

    Après la Seconde Guerre mondiale, la fréquentation sera principalement le fait de la bourgeoisie du grand Sud-Ouest et de Paris, alliant industriels, universitaires et médecins.

     

     

      

    Dans les années 1920, les programmes immobiliers accompagnent le développement touristique de la station, adoptant le style néobasque, dans une forme d'urbanisme qualifiée de « cité-parc ». Certains architectes de l'époque deviennent renommés et se lancent dans de nombreux projets architecturaux. Vers le début des années 1930, les frères Gomez construisent la place des Landais, premier aménagement du front de mer de la commune. Ce front de mer est très original pour l'époque : en effet, les deux architecte adeptes du style architectural néobasque construisent des villas alignées dites « en bande ».

     

     

     

    Certains hôtels sont construits à cette époque, comme Les Hortensias du Lac, hôtel de luxe quatre étoiles donnant une vue extraordinaire sur le lac marin, et le Mercedes, hôtel trois étoiles près du centre-ville avec vue sur le canal. Le Sporting Casino, attirant une clientèle élégante et fortunée est bâti dans ces années-là.

     

     

     Aujourd'hui il accueille des expositions diverses, un restaurant, un casino, mais est devenu un véritable complexe sportif avec sa piscine, ses terrains de tennis, son mini-golf et un fronton. Des particuliers fortunés font alors construire des villas immenses près du lac et du golf dans le style architectural de rigueur.

     Depuis la fin des années 1920, des villas ultra modernes ont été construites dans la station et au bord du lac. Nous y allons souvent pour nous promener autour du lac.

     

     

     


    33 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique