•  

     

     

    Je viens de regarder un film datant de 1963 sur une chaine classique,Charade avec la délicieuse Audrey Hepburn et le beau Cary Grant.

     

     

     

    Regina Lampert est à Megève pour les sports d'hiver, elle a pris la décision de divorcer, elle fait la connaissance de Peter Joshua. À son retour à Paris, elle découvre son appartement dévasté et vidé de ses meubles et de ses animaux de compagnie. L'inspecteur Grandpierre lui apprend l'assassinat de son mari dans un train alors qu'il se préparait à partir vers l'Amérique du Sud. Fait troublant, on a retrouvé quatre passeports différents à son nom. En fait, Reggie ne sait rien de son mari, ni de sa famille, ni de son travail.

     L'agent Bartholomew de la CIA lui apprend que pendant la Seconde Guerre mondiale, son mari et quatre complices ont volé 250 000 dollars US, destinés à financer la Résistance française. Arrêtés par les Allemands, l’un des résistants, Dyle, a été abattu.

     

     

    Reggie est poursuivie par les complices du forfait, ceux-ci étant persuadés que son mari lui a transmis le butin. Elle s’appuie sur Joshua, l’homme rencontré à Megève, mais il s’avère qu'il est de connivence avec les voleurs. De plus, elle lui découvre successivement plusieurs identités. Ses poursuivants sont mystérieusement assassinés les uns après les autres et les recherches révèlent le secret du butin : l'argent a été converti en trois timbres de collection.

     

     

     

     

    Finalement, l’agent Bartholomew de la CIA n’est autre que le complice que tout le monde croyait mort, et Peter Joshua appartient aux services secrets américains. La restitution donne lieu à une demande en mariage.

    Charade est un film américain réalisé par Stanley Donen, sorti en 1963. Wikipédia
     
    Première sortie : 5 décembre 1963 (États-Unis)
    Date de sortie en DVD : 14 octobre 1997

     

     C'est une comédie mi policière mi sentimentale, on ne se lasse pas de revoir ces grands acteurs évoluant dans le Paris des années 1960, celui de ma jeunesse, j'ai bien aimé les petits robes genre Courrège de A.Hepburn,  les bibis, les gants...une mode disparue ...

     Bonne fin de semaine à tous...

     

     


    10 commentaires
  •  

     

     

    Dernièrement j'ai revu le film " LA MAIN AU COLLET", film américain réalisé par Alferd Hitchcock, sorti en 1955. Ce film est tiré d'un roman de David Dodge portant le même titre.

    Le résumé est assez simple : John Robie, un ancien cambrioleur surnommé "Le Chat"  est suspecté d'une série de vols  commis sur la cote d'Azur, il cherche à identifier  le coupable pour se disculper. La milliardaire, Madame Stevens et sa fille Frances sont des appâts de choix que veut utiliser Le chat.

     

    Mais la belle Frances , incarnée par l'actrice Grace KELLY, n'est pas indifférente au charme de l'ancien cambrioleur qui n'est autre que l'acteur Cary GRANT...un couple légendaire du cinéma des années 1950, comme on n'en fait plus!...

     

     

    D'autres acteurs comme Charles VANEL et Brigitte AUBER complètent la distribution...avec les décors tournés à MONACO, l'année ou la belle Grace KELLY rencontra le Price RAINIER et devint ensuite Princesse de Monaco...on connait la suite.

     

     

    Je vous souhaite une bonne semaine mes amies.

    LANDRIE

     

     

     

     


    17 commentaires
  •  

     Milton H Greene est un photographe Américain né en 1922 à New-York. Il débuta très jeune, à l'âge de 14 ans .

    Il est un des plus grand photographe ayant consacré une grande partie de sa vie aux côtés de Marylin Monroe.

    Mais c'est son amitié unique, des relations d'affaires et des photographies qui ont suivi de Marilyn Monroe pour laquelle il est le plus tendre souvenir. Il a été  l'un de ses plus proches amis.

    En 1990, son fils Joshua s'est plongé dans ses archives découvrant plus de 3000 photos jamais développées. Il décide d'en faire un livre sublime "Marilyn inédite" qui regorge d'images inconnues de l'actrice.

    Elle était entièrement faite pour attirer l'œil du photographe. En 1953, Marilyn rencontre l'homme qui saura sublimer sa pulpeuse beauté lors d'une séance pour le magazine de mode LookMilton H. Greene va devenir le Pygmalion sculpteur d'images de la star. On assiste entre les deux êtres à un véritable coup de foudre professionnel. Un an plus tard, ils fondent ensemble les productions Marilyn Monroe.

     

    Jusqu'en 1957, les deux associés produiront deux films et laisseront à la postérité un trésor de quelque cinq mille clichés. Aujourd'hui, c'est une partie de ces archives - 280 photos dont 150 inédites - que le fils de Milton, Joshua Greene publie chezFlammarion dans un superbe ouvrage intitulé Marilyn Inédite - Milton H.Greene -50 Séances.

     

     

     

    Dans le livre Marilyn Inédite, Joshua Greene a choisi de rassembler les photos de façon thématique en suivant l'odyssée du duo Marylin-Milton. Il faut rappeler que le photographe de mode accompagnera la superstar un peu partout durant cinq ans. Sur le tournage notamment de Sept ans de réflexion, du Prince et la Danseuse ou lors de sa cérémonie de mariage avec Arthur Miller... mais aussi à de nombreuses mondanités et rendez-vous professionnels aux quatre coins de Beverly Hills.

     

     

    Les inconditionnels de Norma Jeane Baker retrouveront des images qui leur sont déjà familières. Cependant les photos prises avec Marlon Brando en novembre 1955 auront pour eux une saveur particulière. Elles montrent le monstre sacré un peu plus démonstratif qu'à l'habitude... La légende dit aujourd'hui qu'ils eurent alors une brève liaison.

     

    Derrière ces photos  il y a cette femme  qui n'a jamais cessé d'investir l'imaginaire des hommes.

    "Infiniment belle, fragile, seule,  d'une finesse et intelligence remarquable,  elle a été brutalisée par le désir des hommes.Elle se bat contre la dépression, il lui arrive de penser à vouloir mourir mais les pulsions de vie sont souvent les plus fortes.  Les circonstances de sa mort restent mystérieuse. Une seule chose est certaine  elle n'avait pas décidé d'en finir avec la vie cette nuit là, et il a fallu une intervention extérieure pour la précipiter dans ces ténèbres qu'elle redoutait, elle qui n'était que lumière "- extrait d'un texte écrit par Marc Dugain.

     

     

     

     

     Bonne semaine à vous mes ami(e)s.

     

     

     


    24 commentaires
  •  

     
    Résumé :
    Le révérend Walter Goodfellow est tellement occupé à écrire ses sermons et à gérer la paroisse de son joli petit village anglais qu'il ne s'aperçoit même pas que sa femme, Gloria, est sur le point de céder aux avances de son professeur de golf. Il n'a pas non plus remarqué que sa fille, Holly, changeait de petit ami toutes les semaines, ni que son fils, Petey, était le souffre-douleur des petites frappes du collège...

    Entre son couple qui n'en est plus un et ses enfants qui lui échappent, Gloria ne sait plus où elle en est. Même le chien du voisin lui tape sur les nerfs.
    L'arrivée de Grace, la nouvelle gouvernante, va tout changer. Cette délicieuse vieille dame a une façon aussi efficace que définitive de régler les problèmes. Evidemment, cela peut faire quelques victimes...
     
    les acteurs sont excellents :
     
     
     
    Maggie Smith, Christine Scott Thomas, Rowan Atkinson et Patrick Swayze.
     
    Un film à voir et revoir....
     
     
     
     
     
     

    votre commentaire
  • Sueurs froides, souvent désigné sous son titre original Vertigo est un film américainréalisé par Alfred Hitchcock, sorti en 1958, mettant en scène James Stewart et Kim Novak dans un scénario inspiré du roman D'entre les morts de Boileau-Narcejac. S'il a rencontré un succès mitigé à sa sortie, Vertigo est aujourd'hui classé parmi les meilleurs films de l'histoire du cinéma.

    À San Francisco, John Ferguson (dit Scottie) est un ancien policier qui vit de ses rentes. Lors d'une tragique course-poursuite sur les toits, un collègue est mort en lui sauvant la vie. Rongé par la culpabilité, Scottie est devenu acrophobe et a quitté son métier.

    Un jour, l'un de ses anciens camarades d'études, Gavin Elster, le contacte pour qu'il suive Madeleine, sa jeune épouse de 26 ans. Il la croit possédée par l'esprit de son arrière-grand-mère maternelle Carlotta Valdes, abandonnée par son amant et morte désespérée, au même âge qu'elle, un siècle plus tôt. D'abord hésitant, Scottie accepte.

     

     

     

    Au cours de patientes filatures il constate, intrigué et séduit, que Gavin dit vrai. Madeleine va se recueillir sur la tombe de son aïeule. Elle passe de longues heures au musée, devant un portrait peint de Carlotta. Elle s'identifie même à elle en adoptant sa coiffure, en portant ses bijoux passés de mode - dont un pendentif orné de trois pierres rouges - et en achetant un bouquet de fleurs analogue à celui du modèle.

     

     

    Elle a loué une chambre dans l'ancienne demeure de la défunte, devenue un hôtel. Un jour, Madeleine se jette, désespérée, dans la baie de San Francisco. Scottie la sauve de la noyade et la ramène chez lui. Ils nouent connaissance et tombent amoureux. Mais victime d'un nouvel accès de dépression, la jeune femme se rend dans une ancienne mission catholique espagnole qu'elle a fréquentée dans son enfance. Elle grimpe au sommet d'un clocher. Paralysé par son acrophobie, Scottie ne peut avancer qu'à mi-hauteur. Madeleine se jette dans le vide et s'écrase sur le toit. Un procès a lieu, à l'issue duquel ni Scottie ni Gavin ne sont reconnus coupables.

    Réalisation Alfred Hitchcock
    Scénario Alec Coppel
    Samuel A. Taylor
    d'après le roman de Boileau-Narcejac
    Acteurs principaux

    James Stewart
    Kim Novak
    Barbara Bel Geddes

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique