• Blanche Odin.

     

    Blanche Odin est une aquarelliste française née à Troyes en 1865.

    En 1876
    , la famille Odin s’installe à Maubourguet, petite ville proche de Tarbes dans le département des Hautes-Pyrénées


    A partir de 1877, Blanche se rend régulièrement en cure à Bagnères de Bigorre.

    Dès 1882, elle part chaque année étudier quelques mois à Paris.
    L’Ecole des Beaux-arts n'étant pas encore accessible aux femmes, elle travaille dans l’atelier de Mme De Cool et dans une Académie où elle étudie le dessin.

    Elle suit également les cours de la miniaturiste Herbelin.

    En 1889, Blanche travaille à Maubourguet, elle y donne des cours d’aquarelle.
    Elle envoie ses œuvres aux Salons de Paris et y remporte ses premiers succès.

     

     

     

    Elle se lie d'amitié avec Madeleine Lemaire, aquarelliste de renom, qui se plaisait à réunir dans son atelier-salon parisien des jeunes artistes et les personnalités les plus diverses.
    Blanche y rencontre l’écrivain Jules Lemaitre qui lui demande d’illustrer les "Contes blancs" qui seront édités en 1900.

    En 1900, Blanche a 35 ans, elle est connue dans les milieux artistiques et littéraires.
    Ses œuvres sont reçues à l’Exposition Universelle et elle expose au "Salon des Femmes Peintres".

     

    En 1934, elle s’installe définitivement au 6 de la rue Gambetta à Bagnères-de-Bigorre.

    Elle continue de présenter ses oeuvres au Salon des Artistes Français.
    Aquarelliste de grand talent, reconnue pour la maîtrise de son art, elle y est très vite classée "Hors concours".
    Elle participera réguliérement à ce salon jusqu'en 1945 tout en continuant d'exposer dans la galerie parisienne de Georges Petit.

     En 1938, elle offre à la ville de Bagnères de Bigorre 48 aquarelles qu'il est encore aujourd'hui possible d'admirer  au Musée des Beaux Arts Salies.

     

     

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mardi 16 Février 2016 à 19:38

    Tellement intéressant comme toujours !

    J'aime ces aquarelles car elles sont tout en couleurs.

    Cette femme devait être un rayon de soleil.

    Merci et bonne semaaine.xxx

    2
    Mercredi 28 Juin à 18:12

    Ces aquarelles sont un bonheur à admirer. Certaines années, il y a une grande exposition, avec la présence d’œuvres appartenant à des particuliers. Les vieux bagnérais se souviennent de Blanche Odin : elle peignait au rez-de-chaussée de sa maison, et elle laissait sa fenêtre ouverte.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :