• Un roman : Hypothermie

     

     

    Un roman : Hypothermie

     

    Je viens de terminer  le dernier roman d'Arnaldur Indridason  au titre si énigmatique : Hypotermie . L'auteur , sous couvert de polars rondement menés , fustige régulièrement une Islande qui se délite quand il ne traite pas , avec brio , des tourments inhérents à la condition humaine !

    Une femme , Maria , retrouvée pendue dans son chalet d'été . Tout semblait limpide , facile ...un suicide. Oui mais non , ce serait oublier l'incroyable flair assorti de la non moins renversante ténacité de l'ami Erlendur . Lorsqu'une amie de la défunte lui avoue son scepticisme quand à son geste définitif , le doute s'immisce . Lorsque cette même amie lui fait écouter une cassette présentant Maria narrant sa triste histoire à un pseudo-médium , Erlendur le sait , il le sent , l'affaire ne fait que commencer , il se met en chasse...

     

    Un roman : Hypothermie


    Certainement son roman le plus touchant ! L'auteur traite , ici , des affres de l'absence . de cette douleur sourde qui vous taraude , tapie dans l'ombre, toujours prête à vous assaillir , vous terrasser pour peu que vous ne baissiez la garde . Maria , ravagée par la perte d'une mère à l'amour fusionnel et réciproque , est prête à tout pour renouer le contact !Une enquête originale de très bonne facture avec toutefois certains bémols . Tout d'abord , Indridason aborde la médecine et le spiritisme sans jamais faire dans le rébarbatif .

     

    Un roman : Hypothermie

    Rien de classique donc dans cette intrigue, qui ressemble d'ailleurs moins à un polar qu'à un roman psychologique sur la souffrance, le deuil, la mort, la famille, les secrets... Sous ses airs bourrus et sauvages, Erlendur fait une nouvelle fois montre d'humanité, de tendresse et de compassion, notamment envers la défunte Maria ou ses propres enfants Eva et Sindri. Livre poignant sur la souffrance et l'amour, c'est aussi, comme toujours chez Indridasson, une magnifique invitation au voyage, la destination étant cette fois le beau et tragique lac Thingvellir.

     

    Un roman : Hypothermie

     

     Peintures de Henri Lebasque...1865 -1937.

    Bonne fin de semaine à tous.

     

    Un roman : Hypothermie

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 24 Mai à 17:09

    Bonjour Landrie, merci de nous partager ce livre bien intéressant, j'aime beaucoup ceux où il y a de l'intrigue. En ce moment, l'occupation est au jardin par ce beau temps. Il fait très chaud. J'espère que tout va bien pour toi. Bonne fin de journée. Gros bisous. 

    2
    carcajou
    Jeudi 24 Mai à 19:49

    Bonsoir Landrie, je n' ai pas encore lu ce livre mais j' adore cet auteur qui nous fait découvrir l' Islande et les Islandais, je vais voir si une des bibliothèques de ma région l'a acquis. Bonne soirée, bisous

    3
    Mizousze
    Jeudi 24 Mai à 20:18

    Bonsoir ma douce amie.. après bien des coupures encore aujourd’hui me voilà tout de même.. les ouvriers sont là tous les jours ... je vais essayer de trouver ce livre qui ne m’as l’aire pas mal .. je suis toujours avec ma bicyclette bleue le soir je m’endore Dessus et pourtant je l’aime bien ....  .Profite bien de ton jardin .. Bonne soirée pleine de bisous .❤️❤️❤️❤️❤️❤️

    4
    Mamischa
    Jeudi 24 Mai à 21:40

    Bonjour Landrie, Merci pour la présentation de ce livre qui semble devoir accrocher ses lecteurs. Je ne vais pas tarder à me le procurer. J'espère que tu vas bien et que tu profites au mieux de la belle saison qui nous offre parfois des surprises peu agréables comme les orages qui me font peur ! Gros bisous et bonne santé. Denise

    5
    Vendredi 25 Mai à 09:06

    C' est vrai que le titre est à priori surprenant !

    C' est  un roman qui mélange  un peu les genres, et ne manque donc pas d' intérêt !

     Merci  pour  tes explications et  pour les jolies peintures

     Passe une bonne journée

     Bisous

    6
    Vendredi 25 Mai à 10:19

    Bonjour ma douce,

    Un livre qui a tout pour me plaire.

    Ces peintures sont ravissantes.

    je viens de terminé "La femme qui ne vieillissait pas" de Grégoire Delacourt, grosse déception. J'ai commencé le dernier Marc Levy, auteur que j'adore.

    Ses précédents livres je n'ai pas aimé, je lui avais écrit d'ailleurs, il répond toujours, lui, ou son secrétaire.

    Il m'a écouté, j'adore, je retrouve Marc de ses débuts.

    Il fait très beau à Bruxelles, même chaud.

    Bonne journée, mille bisous.

     

    7
    Vendredi 25 Mai à 11:57

    bon am Landrie

    merci pour cette bonne lecture, je note

     bon we 

     bisous

    8
    Samedi 26 Mai à 08:29

    c' est   l' alternance  du soleil  et des orages en ce moment !

     Passe une bonne fin de semaine

     Bisous

    9
    Samedi 26 Mai à 09:21

    Bonjour ma douce amie,

    Merci pour ton gentil commentaire.

    Moi aussi, je me sens mieux chez Ekla. Hier soir j'avais fait une bêtise, je voulais programmer, j'ai oublié, hop, le billet était passé, je l'ai vu une heure après, j'ai recommencé !

    Je fais encore quelques bêtises, mais ça va.

    Pancol, c'est pour toi, je sais que tu l'aimes beaucoup !

    Je lis le dernier de Marc Levy, je lui ai écrit hier soir, j'avais une réponse deux heures après, trop gentil.

    Son livre est magnifique.

    Le précédent n'était pas folichon, je lui avait dit à l'époque, il est revenu comme au début romantique, c'est ce qui lui va de mieux !

    Je dis ce que je pense. C'est mon auteur préféré.

    Il va faire très chaud, 30°, ce matin, j'ai déjà chaud en faisant les corvées !

    Bon week-end, bonne fête des mères.

    Je t'embrasse bien fort.

    10
    Samedi 26 Mai à 14:15

    Je te suis dans le résumé que tu nous fait de ce roman, mais je ne connais pas l'auteur… 

    Pas trop le temps actuellement pour lire, mais j'ai quelques romans qui m'attendent…

    Un très joli week-end pour la famille. 
    Je t'embrasse

    11
    Dimanche 27 Mai à 15:47

    C'est un auteur que j'aime beaucoup et je regarde toujours les épisodes tv issus de ses livres .

    Bises

    12
    Mardi 29 Mai à 08:52

    Bonjour ma douce amie,

    Il fait chaud, c'est comme en été, plus de 30°, c'est trop.

    Les orages arrivent !

    Ca va, je dors mal, dur !

    C'est mardi, j'ai des emmerdeurs.

    Bonne journée, bisous doux.

    13
    Orléanie
    Mardi 29 Mai à 13:57

    onjour ma douce Landrie, merci c'est gentil ton com,  tu sais j'ai pas trop le temps de lire avec mon  Robert, je le bichonne comme pas deux, il faut que je te dise que Robert, c'est mon jardin je le dit pas sur hello je suis constamment  admirée je pense par des visiteurs inconnus,  j'ai même des mails malvoyants,  et qui savent tout de moi, ignoble ces personnes, mais bon je   suis  bien avec moi-même et  c'est là que tout blesse,   autrement, Fabien  crise sur crise, suite  a l'abandon du médicament  qui lui donnait des diarrhées, mais je pense qu'ils vont voir pour un remplacement de ce nouveau produits, comme toujours, , la pluie a cesser mais beaucoup d'orage sans trop de dégats pour moi, j'avais mis mes fleurs a l'abri  de la pluie , je te souhaite une bonne  journée,  gros bisous marie

    14
    Jeudi 31 Mai à 18:45

    Bonsoir ma douce amie,

    Me voilà, tard, j'ai eu beaucoup, il fait très chaud.

    Je suis lente !

    On dort très mal !

    Il fait toujours aussi chaud ce soir.

    Dans l'appartement c'est la pétaudière !

    Tout est ouvert, pas un souffle d'air.

    Bonne soirée, bisous

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :