• Doris Day en 1957.

     

     

     Doris Day,(née  Mary Ann Von Kappelhoff,) est une actricechanteuse et productrice américaine, née le 3 avril 1922 à Cincinnati dans l'Ohio et morte le 13 mai 2019 à Carmel-by-the-Sea en Californie ( à 97 ans).

    Elle a joué dans plus de quarante films avec la compagnie Warner Bros et enregistré plusieurs albums avec Columbia Records.

     

    Elle entame sa carrière, sous le pseudonyme de Doris Day, par le music-hall, les grands orchestres et le disque avant de débuter à l'écran en 1948. Avant d’approfondir sa carrière comme chanteuse, Doris chantait pour le groupe de Les Brown avec lequel elle enregistra 42 chansons.

     

    Elle est une vedette populaire des comédies familiales. Partenaire de Rock Hudson ou Cary Grant, elle incarne à l'écran une femme saine et vertueuse. Doris Day tourne aussi avec les plus grands réalisateurs : Michael CurtizDavid ButlerCharles VidorAlfred Hitchcock.

     

    Dans le même temps, elle enregistre de nombreux albums. Certains de ceux-ci sont les bandes sonores des films dans lesquels elle joua, et d'autres des albums qu'elle enregistra en tant que chanteuse solo.

     

    Doris Day en 1968.

     

     

    Sa carrière de chanteuse solo est divisée en deux temps. La première partie débute en 1947 et se termine vers l’année 1956. Elle enregistre plusieurs albums solos qui couvrent une variété de style et de genre musical. En même temps Columbia Records sort les albums des films dans lesquelles Doris Day chante. La deuxième phase de sa carrière solo commence en 1957 et se termine en 1967

     

     

     

    On la retrouve en duo avec des chanteurs et chanteuses comme Frank SinatraBuddy ClarkBing Crosby et plusieurs autres. Doris Day et Sinatra ont chanté Let’s Take an Old Fashioned Walk, une chanson du Broadway Miss Liberty. Elle chanta plusieurs chansons de Broadway comme I've Never Been in Love Before et Bushel and a Peck de la comédie Blanches colombes et vilains messieurs. Elle commença à enregistrer des albums conceptuels de diverses chansons américaines populaires. Son premier album concept fut Day by Day (1956).

     

     

     

     

    L’album contient douze chansons dont la plupart viennent des années 1930 et qui tournent autour de la thématique de la romance tard le soir. Avant cet album, elle chante la chanson populaire Que Sera, Sera (Whatever Will Be, Will Be) dans le film de Alfred HitchcockL'Homme qui en savait trop, première chanson qui l'aurait amenée à ses albums conceptuels.

     

    En 1968, elle arrête le cinéma et continue sa carrière, comme de nombreuses actrices de sa génération, à la télévision. Marty Melcher, son mari, meurt d'un élargissement du cœur juste avant le début du tournage de sa série Doris comédie (The Doris Day Show) en 1968. Après cinq ans de télévision, Doris Day décide d'arrêter le show-business pour se dévouer à sa nouvelle passion, les droits des animaux.

    En 1975, elle publie son autobiographie, intitulée Doris Day, Her Own Story .

     

     

     

    Pour en savoir plus Voir ICI.

    Bon week end à tous.

     

     


    9 commentaires
  •  

     

    Au cours de sa vie, le bâtisseur controversé a restauré de nombreux monuments célèbres datant du Moyen Âge. 

     Né le 27 janvier 1814, cet homme a consacré sa vie à rénover une multitude de monuments médiévaux et à donner vie à réaliser ses propres projets.

     

    Il est également reconnu pour avoir inspiré le mouvement de l'Art nouveau. Au début du XXe siècle, on lui reproche de trahir le travail de ses prédécesseurs en imposant son propre style. «Restaurer un édifice, ce n'est pas l'entretenir, le réparer ou le refaire, c'est le rétablir dans un état complet qui peut n'avoir jamais existé à un moment donné.» Cette phrase créera la discorde entre l'architecte et les écoles de restaurations.

    Avant de démarrer sa carrière, il part en mars 1836 dans un voyage d'étude de 18 mois en Italie pour s'intéresser à l'architecture médiévale. À son retour, il entre au Conseil des bâtiments civils, un organisme constitué des membres les plus éminents du paysage architectural français. En 1840, Eugène Viollet-le Duc s'attaque à la basilique de Vézelay après que Prosper Mérimée devenu inspecteur des Monuments historiques lui ait demandé. Cette première restauration s'inscrit dans une longue série d'édifices dont l'architecte se chargera.

     

     Basilique de Vezelay.

     

     

     Cathédrale Notre-Dame de Paris.

    Parmi les réalisations de l'architecte, Notre-Dame de Paris reste l'une des plus controversées. C'est lui, par exemple, qui imposa une flèche à Notre-Dame alors que celle-ci avait disparu de la mémoire des Parisiens.

    Le modèle de cette flèche a été réalisé d'après la flèche de la cathédrale d'Orléans (qui datait du XIXe siècle) et non d'après celles du XIIIe. Après la Révolution française, la cathédrale est délabrée. Jusqu'alors confiée à l'architecte Godde, la restauration du bâtiment passe entre les mains de Jean-Baptiste-Antoine Lassus et d'Eugène Viollet-le-Duc . De 1844 à 1864, tout sera mis en œuvre pour redorer le blason de l'une des plus célèbres cathédrales au monde.

    On lui doit aussi la restauration de la Cité de Carcassonne, la cathédrale de Notre Dame d'Amiens, la cathédrale de Clermont-Ferrand,  le chateau de Pierrefonds...

     

    Cathédrale Notre dame d'Amiens.

     

    Cathédrale de Clermont-Ferrand.

     

    Eugène Viollet-le-Duc influença le regard de la société sur l'histoire du patrimoine historique français. C'est ainsi que sera créée en 1884, la Société des amis des monuments parisiens, puis en 1897, la Commission du Vieux Paris.

    Ses théories n'ont pas seulement inspiré, à l'époque de l'Art nouveau, les initiateurs du mouvement moderne : mises en œuvre durant la défense de Paris pendant la guerre franco-allemande de 1870, elles ont aussi influencé les ingénieurs des fortifications de Verdun avant la Première Guerre mondiale et ceux de la ligne Maginot.

     Plus d'informations : Voir ICI

    On a beaucoup parle de cet architecte ces derniers temps après l'incendie qui a ravagé la cathédrale, Notre dame de Paris...Espérons que les architectes qui vont la restaurer, respectent son oeuvre ainsi que celle des compagnons qui l'ont contruite au XIII ème siècle.

     

     

    Bonne semaine à tous.

     

     

     

     


    9 commentaires
  •  

     

     

    Je viens de relire avec plaisir le roman de Charlotte Link : les roses de Guernesey.

    Résumé : Franca Palmer ne se sent plus le courage de supporter les exigences de son métier d'enseignante, et de son mari, du quotidien...
    Sur un coup de tête, elle décide de rompre avec tout ce qui, jusque-là, était sa vie. Elle choisit de se réfugier à Guernesey, où elle sait qu'elle trouvera cette chaleur qui lui manque tant auprès de la propriétaire de la roseraie du Variouf, un délicieux village du sud de l'île.
    Très vite, une amitié empreinte de pudeur et de réserve naît entre la jeune Allemande et son hôtesse, Béatrice Shaye, septuagénaire de fraîche date, qui partage sa vaste demeure avec Hélène Feldmann, de dix ans son aînée.

     


     

    Mais une aura de mystère plane sur la roseraie. Franca va bientôt découvrir que tous les indices semblent mener au passé des deux femmes, à l'époque où l'île était occupée par les troupes allemandes.
    Un roman palpitant qui raconte la vie de Béatrice Shaye, originaire des îles Anglo-Normandes, qui avait 14 ans lorsque les troupes d'occupation allemandes arrivèrent sur l'île. La population avait fui en majorité vers Londres, mais lors de la fuite elle a été séparée de ses parents qui sont partis sans elle.

     


     

    Alors, le commandant allemand ayant choisi la maison des parents de Béatrice pour s'y installer avec sa femme Hélène, Béatrice sera prise en charge par le couple allemand. Elle pourra rester 5 années dans sa maison, mais devra subir constamment l'agression de la part du commandant qui était un grand dépressif; sa dépression et son agressivité connaîtront un climat avec la défaite de l'armée allemande. En revanche elle aura des relations tout à fait particulières avec Hélène, l'épouse du commandant.

     

     

    Ce roman m'a fait penser très fort à un autre excellent roman, "Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates" des américaines Shaffer et Burrows qui se passe aussi à Guernesey.

    C'est le destin de plusieurs femmes qui nous est décrit à travers les pages tout en faisant une belle part au nazisme. 

    Et puisqu'il est question de roses, en voici quelques unes de mon jardin.

    Bon week end à tous.

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    7 commentaires
  •  

     

     Un grand acteur vient de nous quitter, jean Pierre Marielle s'est éteint hier à l'âge de 87 ans...

    Il a fait une longue carrière au théâtre et au cinéma.

    J'ai revu ce film dernièrement, La fleur de l'âge.

     

    Résumé : Gaspard Dassonville, 63 ans, est un homme débordé entre son métier de producteur / présentateur de télévision, et ses conquêtes féminines bien plus jeunes que lui, qui lui donnent l'illusion de ne pas vieillir. Tout son petit monde égoïste est remis en cause avec l'arrivée impromptue de son père Hubert devenu dépendant, dont il va devoir s'occuper…

     

    Face à cet imprévu, Gaspard va devoir modifier son rythme de vie. Il commence par chercher une personne pour s'occuper de son père à plein temps, mais le caractère désagréable de ce dernier fait fuir toutes les aides. C'est alors que Gaspard va embaucher Zana, une aide-soignante improvisée et farfelue, qui va très rapidement réussir à amadouer Hubert. Père et fils tombent peu à peu sous le charme de la mystérieuse jeune femme, et apprennent à se redécouvrir…

    Distribution :

     

     

     Jean Pierre Marielle.

     

     

     Julie Ferrier.

     

     

     Pierre Arditi.

     

     

     

    Audrey Fleurot.

     

     

    Jean-Pierre Marielle, est né le 12 avril 1932 à Paris 13ᵉ arrondissement et mort le 24 avril 2019 à Saint-Cloud, est un acteur français. Il  a joué dans plus de cent films.

    Connu pour sa voix chaude et caverneuse, il a joué dans plus de cent films. Habitué des personnages comiques hauts en couleur (Les Galettes de Pont-Aven… Comme la luneLa ValiseLe Diable par la queue…), il s'est aussi fait remarquer dans les rôles dramatiques (Les mois d'avril sont meurtriersTous les matins du mondeLa Controverse de ValladolidLes Âmes grises…) ou encore dans des classiques en demi-teinte comme Quelques jours avec moi de Claude Sautet. 

     

    Pour en savoir plus allez ICI.

     

    Bonne fin de semaine à tous.

     

     


    12 commentaires
  •  

    J'ai retrouvé le Roman de Danielle Steel - Souvenir du Vietnam - dans ma bibliothèque et je l'ai relu avec beaucoup de plaisir.

    On n'aime ou pas Danielle Steel mais ce roman est une fresque profondément humaine avec, en toile de fond, l'histoire de la guerre du Vietnam.
    Toute jeune journaliste, Paxton Andrews se trouve précipitée dans le tourbillon de cette guerre qui marquera à jamais ceux qui, soldats ou envoyés spéciaux des médias, l'auront vécue. Pendant sept longues années de tourmente, la jeune femme écrira en direct du front une rubrique qui fera d'elle une vedette, avant de rentrer aux Etats-Unis et d'assister aux pourparlers de paix à Paris. Elle aura côtoyé entre-temps l'horreur quotidienne, le danger et la mort. 

    .Durant sept ans, jusqu'à la chute de Saïgon, elle va vivre au contact de l'horreur et de la mort, témoin au jour le jour d'une guerre atroce, qui a marqué pour leur vie tous ceux qui l'ont traversée. Un parcours jalonné également de rencontres avec des hommes qui chacun à leur manière l'aideront à s'accomplir. Le roman assurément le plus fort, le plus bouleversant de Danielle Steel, qui a voulu le dédier à ses quatre fils. 

     

     

    Roman - Souvenir du Vietnam.

    Bon week end pascal à tous.

     

     


    8 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires