•  

     

    Pendant les fêtes, la chaine ARTE a rediffusé ce fils, Guerre et Paix que j'ai déjà vu mais regardé avec toujours autant de plaisir.

    Ce film, tourné en 1956, d'après le roman de Léon Tolstoï est difficile à résumer car le livre comporte 2000 pages et a été édité en 3 volumes. L'auteur l'a écrit entre 1863 et 1869...

    L'histoire s'étend de 1805 à 1820 en Russie et raconte la destinée de plusieurs familles bourgeoises : les Bezoukhov (dont Pierre, l'enfant bâtard, est le héros principal du roman, et se trouve être l'un des doubles de TOLSTOÏ), les Bolkonsky (André, l'un des autres doubles de l'auteur, est aussi l'une des charnières de l'intrigue), les Kouraguine ou encore les Rostov.

    Puisqu'il est question de trois guerres : celle dite de la troisième coalition en 1805, celle de Tilsitt en 1807 et enfin la longue et désastreuse campagne de Russie de 1812 avec l'épisode de la Bérézina. Toutes mirent en scène principalement la Russie d'Alexandre 1er et la France de Napoléon 1er, même si de nombreux autres pays prirent part aux conflits. Une réflexion du Prince André Bolkonsky dès le début du livre peut servir de trame :   « Si l'on ne se battait que pour ses convictions, il n'y aurait pas de guerre ...

    Les acteurs principaux sont bien connus : Audrey Hepburn, Mel Ferrer et Henry Fonda.

     

     

     Audrey Hepburn.
     
     
    La comtesse Natacha Rostov ( Audrey Hepburn) est une jeune femme adolescente romanesque, angélique, pleine de vie, d'enthousiasme et de charme, qui grandit au sein d'une riche famille tendrement unie de la noblesse russe.
    Le comte Pierre Bezoukhov, ( Henri Fonda) humaniste et pacifiste fréquente la maison du comte et de la comtesse Rostov, et parvient à gagner l'amitié de Natacha. Bien que secrètement amoureux de cette jeune femme plus jeune que lui, il épouse sa cousine, la très belle princesse Hélène. Natacha se fiance au très convoité Prince Andrei Bolkonski, ( Mel Ferrer) veuf depuis peu, le meilleur ami de Pierre, et prévoit de se marier lorsque son fiancé reviendra de la guerre (qui dure 7 ans).
     

     

     Henri Fonda et Audrey Hepburn.

     

     

     

     Mel Ferrer et Audrey Hepburn.

     

     

    • Un nombre record de 8 000 chevaux sont rassemblés pour ce film.
    • Cette fresque de King Vidor est une adaptation hollywoodienne d'une œuvre de Léon Tolstoï sur l'histoire de la Russie, la vie et l'état d'esprit de l'aristocratie russe sous le règne d'Alexandre Ier.
    • La durée et de 3H30 environ avec de nombreuses scènes de batailles bien reconstituées.

     

    Pour en savoir plus, allez ICI.

     

    Bon week end à tous.

     

     

     

     

     

     


    8 commentaires
  •  

     

    Les pêcheurs de coquillages.

     

     

    Je viens de relire ce roman de Rosamund Pilcher. Un très beau portrait de femme, digne septuagénaire, qui revient sur une vie riche et trépidante, de sa jeunesse dans les années trente à nos jours. 

     

    Les pêcheurs de coquillages. " Tel est le titre d'un tableau de Lawrence Stern, peintre victorien, dont a hérité sa fille Pénélope Keeling. Au crépuscule de sa vie, celle-ci s'est retirée dans son cottage. Bientôt l'œuvre, dont la cote ne cesse de monter, va perturber sa retraite paisible en suscitant la convoitise de certains de ses proches. Témoin des affrontements qui opposent ses trois enfants, Olivia, Nancy et Noël, Pénélope découvre le vrai visage de ses trois enfants. Ce regain d'intérêt pour le tableau provoque aussi chez elle un retour sur son passe : sa jeunesse bohème, sa rencontre avec Ambroise, son futur mari, puis avec Richard... La vie de la digne vieille dame révèle alors petit à petit des secrets insoupçonnés. Le portrait d'une femme de cœur, superbe, inoubliable.

     

     

    Les pêcheurs de coquillages.

     

    Rosamund Pilcher sait décrire avec finesse ses personnages et nous laisse voir leurs faiblesses et leurs petits travers.
    Elle nous emmène dans une atmosphère douce et chaleureuse aux côtés de Pénélope qui vit dans un petit cottage anglais et nous dévoile avec nostalgie et pudeur des pans de son passé, inconnu de ses enfants.
    Nous découvrons également le quotidien plus mondain de ses enfants, qu'ils soient avides de notoriété, d'argent ou simplement désireux de profiter des petits plaisirs de la vie.
    J'aime ces romans qui font du bien, qui regorgent de bons sentiments sans être trop naïfs ni dégoulinants de guimauve pour autant.
    Les descriptions des toiles du père de Pénélope sont remarquables, on a  vraiment l'impression de les voir et de comprendre l'émotion ressentie par cette femme à chaque fois qu'elle les contemplait. 

     

     

    Bonne fin de semaine à tous.

    Landrie.

     

     


    13 commentaires
  •  Je viens de revoir avec beaucoup de plaisir ce film joué par des comédiens et musiciens à la retraite...un régal.

    À Beecham House, paisible pension au cœur de la campagne anglaise qui accueille des musiciens et chanteurs d’opéra à la retraite, le bruit court qu’une nouvelle pensionnaire arriverait sous peu. Et ce serait une diva ! Pour Reginald, Wilfred et Cissy, le choc est grand lorsqu’ils voient débarquer l’impétueuse Jean Horton,( incarnée par Maggie Smith) avec laquelle ils triomphaient sur les scènes internationales des années auparavant. L’ambition de Jean et son ego démesuré avaient alors ruiné leur amitié et mis un terme au mariage qui la liait à Reginald. Malgré les vieilles blessures, Reginald, Wilfred et Cissy mettront tout en œuvre pour convaincre Jean de reformer leur célèbre quatuor à l’occasion du gala annuel de Beecham House.

     

    Maggie Smith.

     

     

    Billy Connoly..

     

    Gwyneth  Jones.

     

     

     

    Il y a de très bons morceaux de musique classique ( entre autre les opéras laTraviata et Rigoletto)  et la plupart de ceux ci sont interprétés par des musiciens qui sont célèbres et qui jouent leur propre rôle dans la maison de retraite, au demeurant fort sympathique... Tout ce petit monde vocalise, pianote, s'engueule, perd parfois un peu la boule et jouit encore beaucoup, de la musique, du temps présent et de l'amour — en particulier Billy Connolly, moustache frémissante et prunelles coquines. Et autour du quatuor vedette, de vrais musiciens jouent, peu ou prou, leurs propres rôles.On  passe de bons moments.

    Genres ComédieDrame
    Nationalité Britannique

    Pour voir le film en VOD pous pouvez aller ICI

     

    . 

     Bon week end à tous.

    Landrie.

     

     


    11 commentaires
  •  

    Bonne Année 2019.

     

    Que cette année vous apporte tout ce que vous désirez

    qu'elle vous réserve des bonheurs inattendus.

    Que cette année soit pour vous l'année de la réalisation de vos projets les plus chers et qu'elle vous apporte la réussite.

     

     

     

     

    Que cette année soit une promesse de joies et de découvertes.

    Et que des petites joies viennent embellir votre vie.

    Que cette année soit remplie d'espoir pour ceux

    qui ont subi des épreuves.

    Que vous soyez en bonne santé ainsi que vos proches.

     Que l'amitié ne fasse jamais défaut dans votre vie.

     

    Bonne Année 2019.

     

    LANDRIE.

     

     

    Bonne Année 2019.

     

     

     


    11 commentaires
  •  

     

    Portrait.

     

    Alessandro di Mariano di Vanni Filipepi, dit Sandro Botticelli, est un peintre italienné à Florence le 1er mars 1445 et mort le 17 mai 1510 dans la même ville. Botticelli est l'un des peintres les plus importants de la Renaissance italienne et de l'histoire de l'art.

    Alessandro di Mariano di Vanni Filipepi, qui sera plus tard surnommé Sandro Botticelli, naît dans le quartier Borgo Ognissanti, à Florence, en Toscane. Il grandit dans une famille modeste, son père Mariano Filipepi est tanneur, son atelier est situé dans le quartier voisin de Santo Spirito. Sa mère est Smeralda Filipepi, et il est le plus jeune de quatre frères (Giovanni, Antonio et Simone). Selon Vasari, Alessandro tient son surnom du nom du maître orfèvre chez qui il a été placé comme apprenti, Botticello.

     

     

    L'adoration des mages - 1476.

     

     

    La madone - 1481.

     

    Botticelli entre à l'âge de vingt ans dans l'atelier de Fra Filippo Lippi (entre 1464 et 1467), moine et peintre de Florence, auteur de peintures religieuses. Il y travaille avec les peintres Antonio del Pollaiuolo et Andrea del Verrocchio quand son maître part pour Spolète. Cet apprentissage de l’orfèvrerie, de la gravure et de la ciselure influence la ligne de son dessin. Botticelli travaille beaucoup avec les artisans et notamment avec son frère Antonio, orfèvre avec qui il partage son atelier.

     

    La vierge à l'enfant.

     

     

    Vierge à l'enfant 

    À partir de 1481, Botticelli est appelé à Rome par le pape Sixte IV pour décorer la chapelle Sixtine accompagné par Cosimo RosselliDomenico Ghirlandaio et Le Pérugin pour illustrer les vies de Jésus et Moïse sur les murs latéraux de la chapelle. La rivalité qui existe entre le pape, un Della Rovere et les Médicis, ses mécènes, fait que son talent n'est pas reconnu.

    Il réalise trois grandes fresques Les Épreuves de MoïseLa Tentation du Christ et La Punition des Rebelles Lévites.

     

     

    La madone du livre - 1480.

     

     

     

     

    La nativité - 1501.

     

     

    La vierge à l'enfant et saint Jean Baptiste - 1470

     

    Il revient à Florence, mécontent de l'accueil réservé à ses fresques, et décide de ne plus jamais quitter sa ville natale. Aussitôt rentré, il peint pour la villa Medicea di Castello de Laurent de Pierre-François de Médicis, cousin de Laurent le Magnifique, Le Printemps en 1482 et La Naissance de Vénus vers 1485, ses deux œuvres les plus connues.

     

    Devenu âgé et inutile, incapable de se tenir droit et marchant à l'aide de deux cannes, il mourut malade et décrépit dans sa soixante-dix-huitième année; il fut enterré en l'église Ognissanti de Florence ( ci dessous) en l'an 1515.

     

    Pour en savoir plus allez ICI

    Bon eek end à tous.

     

     

     

     

     


    12 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires