•  

     

     

     

    Grande polonaise brillante (from Andante spianato & Grande polonaise brillante)

     

     

    Etude Op.10 No.3 in E Major at The Berlin Philharmonic. 

     

    La valse brillante.

    Láng Lǎng naît dans le dortoir d'un baraquement de l'armée, d’une mère standardiste et d'un père musicien à l'Orchestre de l'armée de l'air chinoise. Il déclare à ce sujet : « Mes parents avaient vu leurs propres rêves artistiques brisés par la Révolution culturelle, et j'avais d'une certaine façon la charge d'assumer ces rêves. »

    À un an et demi, il découvre le piano et la musique classique en regardant deux dessins animés dont un épisode de Tom et Jerry intitulé Le Concerto du Chat (incluant la « Rhapsodie Hongroise n°2 » de Franz Liszt). Sa mère lui offre alors son premier piano droit. À cette époque, pour lui, musique et piano sont les synonymes d'un jeu.

    À trois ans, il étudie avec Zhu Yafen (朱雅芬) du conservatoire de Shenyang. Encouragé par son père, qui gère sa carrière, il est rapidement considéré comme un prodige du piano3. En 1987, il remporte le premier prix du concours de Shenyang, exploit qu'il réitère deux ans plus tard, et donne son premier concert en public2. À neuf ans, il remporte le premier prix du concours Xingxai à Pékin. Il est admis au conservatoire de Pékin dans la classe de Zhao Pinguo (赵屏国). Son père démissionne et la famille emménage dans la capitale.

    À 11 ans, il remporte le premier prix du 4e Concours international de jeunes pianistes à Ettlingen en Allemagne ainsi que, deux ans plus tard, le premier prix du Concours Tchaïkovski pour jeunes musiciens, en 1995 au Japon. Dès l'année suivante, il devient l’un des solistes du concert inaugural de l’Orchestre symphonique national de Chine, dont l’invité d’honneur est le président Jiang Zemin.

    Entre 1997 et 2002, il travaille avec Gary Graffman au Curtis Institute de Philadelphie.

    En 2001, il se produit pour la première fois au Carnegie Hall, point de départ de sa carrière internationale. Il joue dès lors avec les plus grands orchestres américains et européens.

     

    la suite ICI

     


    1 commentaire
  •  

    Quelques jours de pluie en début de mois..Le massif du Wegelia avec les rosiers Diana

    et New face. Et au fond le Cotinus en fleurs.

     

    Le rosier New Face.

     

    Roses New face.

     

     

    Roses Diana Princesse de Galles.

     

     Mixed border devant la maison avec les Rosiers, Bergenias, Iris, Hémérocalles et heuchères.

     

    Rosier Charles de Nervaux.

    Il  offre de magnifiques roses d'un tendre coloris paille tirant sur le rose. Cette Rosa Générosa® double et en quartiers est un rosier buisson au feuillage mat et sombre de hauteur modérée. La rose Charles de Nervaux exhale des parfums de citron, orange, myrrhe, estragon qui en font une rose parfumée remarquable.

     

     

     

     

    Rosier Marie Curie.

    une floraison abondante, remontant, très résistant aux maladies, à la pluie,

    je ne m'en lasse pas.

     

     

    Rosier anglais nain The Faun planté en bordures...

    à la floraison abondante 

     

     

     

     

     

     

    Rosier nain Peach drift planté aussi en bordures et qui fleurit jusqu'à la fin de l'été.

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  •  

    Un dicton populaire nous dit que « les mots s’envolent, tandis que les écrits restent » et pourtant les mots peuvent avoir des conséquences importantes, car il existe une étroite relation entre les pensées, les mots et les actes.

    Vous avez avec les mots qui sortent de votre bouche la possibilité de créer un climat d’harmonie autour de vous ou au contraire d’affaiblir les personnes qui vous entourent ou les relations que vous entretenez, voire même leur nuire.

     

     

    Même si les mots n’affectent pas directement physiquement, si on en abuse, ils peuvent causer de sérieux dégâts émotionnels.

    Plus simplement cela vous est il arrivé d’être allé trop loin et de dire « mes  mots ont dépassé ma pensée » !

    Vous souvenez vous vous-même d’un petit mot entendu il y a bien longtemps et qui vous a marqué?

    Ce que nous pensons, lisons ou entendons s’imprime dans notre cerveau et y laissent des empreintes parfois durables. Tout cela parce que les mots ne transmettent pas seulement des informations, mais aussi des vibrations et des émotions.

     

     

     

    Ils peuvent aussi guérir, car la vibration des mots positifs a un effet bénéfique pour notre santé.

    C’est une des techniques utilisées par certains thérapeutes comme les sophrologues qui savent trouver « les mots qui guérissent ».

     

    D'après les travaux  de  Masaru Emoto, 1943 / 2014 -

      un auteur japonais connu pour sa théorie

    sur les effets de la pensée et des émotions sur l'eau. 

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    Le massif Ghislaine avec les Roses, Iris ,

    glaeüils de Byzance et Heuchères...

     

     

    Iris de Hollande

     

    Le massif Ghislaine avec les iris et glaeuils de Byzance.

     

    Iris Germanica.

     

     

    Rosier nain The Faun.

    Le rosier The Faun fleurit  tout l’été de ses belles fleurs en dégradé de rose, dragée à l’extérieur et plus vif au centre. Un léger parfum accompagne ces ravissantes roses. Le feuillage reste bien touffu et brillant.

     

    Gros plan sur  la rose The Faun...

     

    Rosier Charles Aznavour.

     

     

    Rose Charles Aznavour.

     

    Rosier Line Renaud.

    Primée plus belle rose de France - Lyon 2006-

    c'est une rose très parfumée.

     

    Mosaîque d' Hostas mis en pot

    pour éviter les limaces...

    Et un bouquet de roses Léander du jardin .

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    Plantes indispensables à nos jardins, les sauges rustiques vous séduiront par leur facilité de culture, et par la diversité de leurs feuillages et de leurs floraisons en épis colorés. Couvre-sol, buissonnantes ou érigées, elles permettent toutes les fantaisies et apportent légèreté à vos compositions. Une plante à redécouvrir au plus vite ! et à avaoir dans son jardin...j'en ai plusieurs du reste...

     

    On compte environ neuf cents espèces botaniques de sauges (Salvia) auxquelles s’ajoutent de nombreux hybrides et cultivars.

    Les Sauges font partie de la famille des Lamiacées, reconnaissables à leurs tiges de section carrée et à leurs fleurs à deux lèvres souvent portées par un long épi.

     

    La sauge est indispensable au jardinier, d’où le célèbre adage : « Qui a de la Sauge au jardin n’a plus besoin de médecin ». Salvia vient d’ailleurs du Latin « salvare » qui signifie « sauver, guérir ». Au Moyen-âge elle était considérée comme une panacée capable de soigner pratiquement toutes les maladies.

     

     

    Les asthmatiques fumaient ses feuilles séchées pour soulager les crises. De nos jours, on l’utilise comme antiseptique et astringent en infusion ou gargarisme contre les maux de gorge, pour faciliter la digestion, mais aussi pour réguler le cycle hormonal, ou pour calmer les crises de la maladie d’Alzheimer.

     

     

     


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires